Logo séminaire réseau p10

Depuis les années 1980, deux concepts dominent les sciences de l’eau. En environnement, le concept d’hydrosystème a profondément renouvelé la perception de l’hydrologie continentale. Dans les sciences politiques, la compréhension de l’hydropolitique est devenue le point nodal des controverses scientifiques.

Les deux mouvements ne sont pas étrangers l’un à l’autre : les recherches sur les hydrosystèmes et l’hydropolitique ont non seulement guidé les débats académiques, mais aussi profondément influencé la gestion des ressources en eau. En retour, la mise en place de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) est l’objet de nombreuses recherches, notamment dans les pays du Nord. Mais, paradoxalement, même si l’application de la GIRE a fait l’objet de nombreuses critiques, la question de « l’intégration » de l’environnement et de la politique, de sa signification réelle et sa portée reste encore ouverte.

Lancer des ponts entre la « nature » et le « politique » a toujours été un objet central de la géographie, et plus généralement des sciences sociales. Dans ce cadre du séminaire Hydrosystèmes et Hydropolitiques, nous avons invité depuis 2009 des chercheurs venus d’horizons et de pays différents, avec pour objectif de voir comment les débats sur la conception et la gestion de l’eau ont été récemment renouvelés par l’émergence des concepts d’hydrosystème et d’hydropolitique.

Séances précédentes avec comptes-rendus téléchargeables :

Journée « Perception du changement climatique et enjeux de la gestion de l’eau », le 30 novembre 2015.

Journées « Pêcheurs, poissons, milieux aquatiques. Quelle écologie politique de la pêche artisanale continentale et côtière ? », les 3 et 4 novembre 2015.

« L’hydropolitique du Nil, ou la fin d’une domination égyptienne », le 6 novembre 2014.

– Journée « Science and « engagement » in water studies », le 3 juin 2014.

– Olivia Aubriot : Pourquoi et comment étudier la gestion de l’eau dans la plaine du Téraï, au Népal?, le 25 Mars 2014.

– Géraud Magrin : La disparition du Lac Tchad : une approche de political ecology, le 26 novembre 2013. Compte rendu

Journée « Justice environnementale et droit à l’eau », avec intervention de Jamie Linton et de plusieurs jeunes chercheurs sur l’eau, le mercredi 22 mai 2013. Lire le compte-rendu

– Yves-François Le Lay : Évaluer les attitudes à l’égard des paysages de l’eau : Méthodes et applications, le 26 mars 2013. Compte rendu de YF Le Lay. Retrouvez aussi les diapositives de la présentation : Nanterre_LeLay_P1 et Nanterre LeLay P2

Jean-Paul Bravard : L’hydrosystème fluvial : genèse et devenir théorique et opérationnel d’un concept, le 18 décembre 2012. Compte-rendu J-P Bravard.

Sebastian Zug : Informal Water Supply Outside the Informal Sector. Social Redistribution of Water in Khartoum, le 13 novembre 2012.

– David Blanchon, Ornella Puschiasis, Kévin de la Croix (membres du rés-EAU P10 ayant participés) : L’eau: Nature, Culture, Pouvoir, les 7 et 8 juin 2012. Programme des journées d’études.

David Blanchon : Hydrosystèmes et hydropolitique du Cap à Khartoum , le 11 avril 2012.

– Viktor Pal : The Birth of Modern Water Pollution and Water Protection in Europe from the industrial beginnings until the end of the 1960’s, le 3 avril 2012.

– Marie-Anne Germaine : Paysages de vallées et projets de restauration écologique. La gestion des petits cours d’eau du Nord-ouest de la France depuis la mise en place de la directive cadre sur l’eau (DCE), le 14 février 2012. Compte-rendu M-A. Germaine.

– Jean Paul Billaud : La question de l’eau du point de vue d’un sociologue. Itinéraire d’un chercheur : du système à l’objet, le 6 décembre 2011. Compte-rendu J-P Billaud.

– Jamie Linton : The Hydrologic Cycle and the Hydrosocial Cycle: Bridging Hydrosystems and Hydropolitics, le 07 juin 2011. Compte-rendu J. Linton. Retrouvez également les graphiques de la présentation.

– Olivier Graefe : Eau et Société : rapports, théories et concepts, le 25 janvier 2011. Compte-rendu O. Graefe

– Julie Trottier : La géopolitique de l’eau : réflexions à partir du cas du conflit israélo-palestinien, le 29 mars 2011.

– Anthony Turton : Understanding Peak Water as a Risk, le 14 décembre 2010. Compte-rendu A. Turton